L’écriture Automatique

En ce qui concerne l’écriture automatique, on distingue deux types en terme de voyance. Seul un médium, une personne communiquant avec les esprits, est capable de faire de l’écriture automatique.
Le but est de laisser les esprits influencer les pensées ou les doigts du médium. Cela peut se faire de manière provoquée (le medium cherche à entrer en contact avec l’esprit) ou spontanée (l’esprit prends possession de l’esprit du medium).

Au bout d’une ou plusieurs tentatives provoquées, il peut se produire deux types de phénomènes :

L’écriture automatique intuitive

C’est l’esprit qui rentre en communication avec le médium qui dicte des phrases au médium par la pensée et ce dernier les écrit directement, sans réfléchir.
Le médium est incapable de dire ce qu’il vient de rédiger et il ne prend connaissance du message qu’en le lisant.
Le médium retranscrit ainsi des informations ou des histoires dont il n’a absolument aucune connaissance à titre personnel.
Ce n’est pas lui qui a écrit, il « prête » son esprit et son corps à une entité invisible, un esprit d’un défunt…

L’écriture automatique mécanique

Dans ce cas, l’esprit dirige la main du médium et écrit directement avec.
Le médium ressent de faibles coups dans sa main et voit sa main commencer à écrire des lettres, sans connaitre quel va être le mot final.
Il arrive que l’on reconnaisse le style, la façon de s’exprimer de l’esprit, qui correspondait à sa manière d’écrire lorsqu’il était vivant.
Là encore, les résultats de l’écriture automatique, le médium n’a absolument aucune connaissance à titre personnel .

L’écriture automatique, comme tout exercice spirite, n’est pas un amusement à prendre à la légère.
Certaines personnes ne maitrisant pas le monde de l’inconnu et du spirit, nous avons été témoins par le passé de personnes souffrant de graves troubles mentaux suite à des expériences spirites qui semblaient sans conséquences.